Logo APEC Marseille Conservatoire Pierre Barbizet - 2023

🎶 Adhésion 2023-2024 🎶
sur HelloAsso en cliquant ici !

Au moment de payer, HelloAsso vous demandera par défaut une contribution de 2,35 €. Vous pourrez ajuster ou annuler celle-ci en cliquant « modifier » et/ou cocher la case « Je ne souhaite pas soutenir HelloAsso ».

Infos pratiques Conservatoire

La semaine de prélude au festival « Mars en baroque » fut une réussite aussi bien quant  à l’affluence du public qu’à la qualité des prestations de nos chers enfants.

Elle débutait le lundi par une audition de la classe de clavecin de madame Lecoin.

Présentées de façon ludique par deux tout petits, les pièces interprétées étaient entrecoupées de projections d’images et de dessins nous livrant tous les secrets de cet instrument baroque par excellence.

Le mardi fut dédié à des concertos joués par une harpiste de la classe de Camille Roux, deux flûtistes à bec de la classe de Marine Sablonnière, une claveciniste de la classe de Christine Lecoin et l’orchestre baroque de Frédéric Isoletta.

Celui-ci nous explique que n’ayant pas d’instruments baroques dans l’orchestre,  le travail des musiciens est  d’autant plus difficile car ils doivent apprendre toutes les règles d’interprétation d’un répertoire ancien joué sur instruments modernes.

Les masters classes d’interprétation baroque organisées par le conservatoire viennent les aider en complément.

Les concertos pour harpe de G.F.Haendel et pour deux flûtes à bec de G.P.Telemann ont pu nous faire apprécier les énormes progrès de l’orchestre depuis le festival de l’année passée.

Quant au concerto pour clavecin en fa mineur de J.S.Bach, l’entrain, la musicalité de l’orchestre et de la soliste ont pu nous faire oublier les quelques imperfections dues à la difficulté d’une telle oeuvre que les élèves n’ont pas eu peur d’affronter.

Le mercredi nous entraîne dans la salle d’orgue avec la maîtrise de Anne Périsse-dit-Préchacq et la très récente classe de viole de gambe de Salomé Gasselin

Emmanuel Arakélian nous explique la progression du programme et quel ne fut pas notre bonheur d’entendre l’orgue mélé à la maîtrise et les violes de gambes qui nous ont séduits grâce à leur douceur et la richesse de leurs harmonies.

La salle d’orgue, malheureusement trop petite, nous a fait rêver pendant deux heures à un conservatoire plus grand…

Jeudi: carte blanche à la flûte à bec. 

De la fin du moyen äge à nos jours en passant par le ragtime et des créations originales de certains élèves, nous avons pu apprécier les possibilités incroyables que nous offre cet instrument pourtant si familier! 

Le bal renaissance du vendredi clôture en beauté cette semaine avec un maître de cérémonie en pleine forme qui ,grâce aux élèves de la classe de flûte à bec augmentée par le clavecin et deux instruments à cordes pincées, nous a fait danser jusqu’à 23h00!

Heureusement qu’un buffet participatif organisé par l’Apec nous a permis de reprendre des forces entre deux « Bransles de Bourgogne » !

L’Apec félicite les organisateurs de cette « folle » semaine ainsi que les élèves pour leur travail.

Thierry pour l’Apec